Les Finances des cités grecques by Léopold Migeotte

Page Updated:
Book Views: 73

Author
Léopold Migeotte
Publisher
Les Belles Lettres
Date of release
Pages
780
ISBN
9782251444918
Binding
Paperback
Illustrations
Format
PDF, EPUB, MOBI, TXT, DOC
Rating
3
69

Advertising

Get eBOOK
Les Finances des cités grecques

Find and Download Book

Click one of share button to proceed download:
Choose server for download:
Download
Get It!
File size:10 mb
Estimated time:1 min
If not downloading or you getting an error:
  • Try another server.
  • Try to reload page — press F5 on keyboard.
  • Clear browser cache.
  • Clear browser cookies.
  • Try other browser.
  • If you still getting an error — please contact us and we will fix this error ASAP.
Sorry for inconvenience!
For authors or copyright holders
Amazon Affiliate

Go to Removal form

Leave a comment

Book review

English summary: Louis Robert is a specialist of various aspects of ancient Greek urban finances, in particular indebtedness. In this important new study, he offers an overview of this subject, focusing in particular on: the means of financial administration, the diversity of revenues, and the relative simplicity of spending. Robert demonstrates that the different Greek financial systems had much in common, especially their attachment to direct democracy and popular control.



French description: Disciple de Louis Robert, Léopold Migeotte a d'abord étudié l'endettement des cités grecques, puis d'autres aspects de leurs finances. La synthèse qu'il offre aujourd'hui est l'aboutissement des recherches qu'il a poursuivies dans ce domaine durant plusieurs décennies. Il comble ainsi un vide longtemps déploré par le monde savant et renouvelle profondément l'étude du sujet. Il en aborde tous les aspects: modalités de l'administration des finances, plus cohérente et plus complexe qu'on ne l'a souvent prétendu; diversité des revenus, dont trois originalités étaient la richesse des recettes patrimoniales, la diversité de la taxation et l'engagement des citoyens riches; relative simplicité des types de dépenses. Il pose les mêmes questions dans ses deux derniers chapitres, consacrés à Athènes et à Délos. Mettant à profit les enseignements des philosophes grecs et surtout ceux de la documentation épigraphique, qui ne cesse de s'enrichir, il réexamine de vieux problèmes et pose de nouvelles questions. Sa démarche repose constamment sur l'analyse attentive des témoignages anciens et non sur l'application de modèles empruntés à d'autres époques ou à d'autres disciplines, car ces derniers ne suffisent pas, en raison de leur effet réducteur, à expliquer l'originalité des institutions grecques. A chaque étape, ses analyses débouchent sur des pages de synthèse dans lesquelles il dégage les caractères marquants de ce qu'il appelle « le système financier » des cités. En effet, au-delà de leurs variantes locales et de leur évolution, les institutions financières du monde grec avaient de nombreux traits communs, dont la mise en place s'est achevée à la période classique et qui se sont maintenus durant des siècles sans changements notables. La gestion financière des Grecs avait certes des faiblesses et des défauts, mais elle était ancrée dans l'exercice de la démocratie directe, donc soumise en tout temps au contrôle populaire: quand il était efficace, celui-ci servait de rempart contre l'envahissement de l'intérêt commun par des intérêts privés. Ce constat peut donner à réfléchir aujourd'hui.



Léopold Migeotte, aujourd'hui émérite, a été professeur d'histoire ancienne à l'Université de Laval, à Québec, de 1966 à 1997. Il y a introduit l'histoire de la Grèce ancienne et celle de l'épigraphie. Il est également Directeur d'études associé à l'École Pratique des Hautes Études, IVe section (Paris), membre correspondant de l'Institut Allemand d'Archéologie (Berlin) et membre de l'Académie des Lettres et des Sciences Humaines du Canada. Disciple de Louis Robert, il s'est spécialisé dans l'histoire économique et financière des cités grecques. Il a publié plusieurs volumes et près d'une centaine d'articles érudits et de vulgarisation.


Readers reviews